Présentation

La vocation du Cercle CHARLEMONT a toujours été de faire connaître la canne française à travers son enseignement.

En effet, mon professeur me disait souvent cette phrase :

« il ne sert à rien de passer des diplômes si tu n’ouvres pas une salle ».

Je l’ai entendu au delà de ce qu’il pouvait penser, car très jeune canniste, et avec peu de connaissances, j’ai commencé à donner des cours de canne aux judokas, dans un gymnase de Montrouge (92).

 

Maurice SARRY a remis la canne française à l’ordre du jour et du temps. Il a donné à ce sport une nouvelle conception, un nouveau démarrage.

Maurice SARRY est mort. Il a été mon professeur.

Tout était à faire, rien vraiment n’existait.

De ce fait, j’ai eu le sentiment de commencer la canne avec son fondateur, de la même façon qu’un élève apprenait le judo avec Jigoro KANO.

 

A travers l’enseignement et la pratique de la canne française, j’ai découvert un sport artistique, efficace et motivant … des pratiquants respectueux et formidables.

Aujourd’hui, peu de clubs de canne française existent en Ile de France et en France.

IL faut donc continuer et me souvenir de « la phrase ».

Enseigner est un code de mémoire.

La canne française est un code d’honneur.

Le peintre Victor BRAUNER disait : « Pour moi peindre c’est la vie, la vraie vie, Ma vie ».

La canne aussi.

 

Philippe ROUDILLON

POMMEAU D’OR, Philippe Roudillon

Comité National – Canne de combat et bâton

Monsieur Philippe ROUDILLON

professeur émérite de Canne de Combat et Bâton, enseigne notre discipline depuis plus de 33 ans et depuis 1986 dans le club qu’il a créé ; le CERCLE CHARLEMONT à Paris.
A l’image du grand professeur Maurice SARRY qui lui a enseigné la discipline, Philippe ROUDILLON, par son expertise de la discipline, les valeurs qu’il a su transmettre et son humanité est un des grands professeurs et promoteurs de notre discipline. Au nom du Comité National de Canne de Combat et Bâton, j’ai le plaisir et l’honneur de remettre à Monsieur Philippe ROUDILLON le POMMEAU D’OR, distinction suprême qui récompense son engagement exceptionnel pour le développement de notre discipline.

 

Bertrand DUBREUIL, Président du CNCCB